Hébergement

L'hébergement pour les malades jeunes

Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne
Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne

L’Etablissement d’Hébergement pour Personne Agées Dépendantes (EHPAD) étant une structure normalement réservée aux personnes de plus de 60 ans, une personne malade jeune ne peut y entrer que sous couvert d’une dérogation d’âge délivrée par le conseil départemental du domicile de la personne. Si l’ EHPAD choisi se trouve dans un autre département que le sien, la personne devra également obtenir une dérogation d’âge du conseil départemental d’accueil.

 

La personne malade jeune peut également être admise dans des structures pour personnes handicapées comme les Maisons d’Accueil Spécialisé (MAS) ou Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM). En principe, les FAM accueillent des personnes un peu moins dépendantes que la population hébergée en MAS. Dans la pratique, les publics sont sensiblement les mêmes. La demande doit être faite auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

 

Cependant ces structures ne répondent pas de façon spécifique aux besoins de personnes atteintes de troubles cognitifs même si depuis peu on voit se développer des structures spécialement réservées à l’accueil des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée âgées de moins de 60 ans, par exemple  :

  • la Résidence le Chemin à Cesson dans le département de Seine et Marne qui propose de l’hébergement temporaire, définitif, de l’accueil de jour à des personnes âgées de moins de 60 ans, vous trouverez l’adresse WEB ci dessous.
  • les Maisons de Crolles en Isère qui propose de l’hébergement temporaire et définitif, Vous trouverez l’adresse WEB ci dessous.
  • A Paris, deux nouvelles structures sont en cours de création.

 

Vous trouverez sur le site du Centre National de Référence des Malades Alzheimer Jeunes (CNRMAJ), les EHPAD référencés par département qui acceptent les dérogations pour les personnes de moins de 60 ans et qui ont réfléchi à un accueil privilégié pour ce type de public et une adaptation de la prise en soin.

France Alzheimer

Nos conseils

Envisager l’entrée en établissement d’un proche âgé de moins de 60 ans est évidemment plus difficile encore que pour une personne âgée, voire très âgée. Cependant cela peut s’avérer nécessaire assez rapidement, notamment si la personne vit seule ou est à un stade avancé de la maladie.

 

Les associations France Alzheimer proposent des suivis personnalisés malade jeune qui peuvent vous permettre, en présence d’un psychologue et d’un bénévole, d’évoquer les besoins de la personne et les limites de l’accompagnement à domicile.