Hébergement

L'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes

Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne
Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne

Les Etablissements d’Hébergement pour les Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) sont des lieux d’hébergement collectif pour des personnes âgées de plus de 60 ans qui ont besoin d’aide et de soins au quotidien. Ils assurent une prise en charge globale de la personne âgée (elle et ses proches sont déchargés de l’intendance quotidienne), incluant l’hébergement en chambre, les repas, l’animation, l’accompagnement de la perte d’autonomie et les soins quotidien.

 

Les tarifs d’un EHPAD comprennent trois éléments :

  • un forfait soins, pris en charge et versé directement à l’établissement par l’Assurance maladie ;
  • un tarif dépendance fixé par le conseil départemental (l’aide qui permet en partie de financer ce tarif est l’Allocation Personnalisée d’Autonomie) ;
  • un tarif hébergement également fixé par le département si l’établissement est habilité à l’aide sociale, ou dans le cas contraire par le directeur de l’EHPAD (les aides au logement attribuées par la CAF permettent en partie de financer ce tarif ou si vous avez de faibles revenus, vous pouvez faire appel à l’Aide Sociale à l’Hébergement).

 

Pour faire une demande d’admission en EHPAD, il convient de remplir le dossier national unique d’admission en EHPAD (à télécharger ci-dessous). Désormais, tous les établissements l’utilisent.

 

Deux nouveaux dispositifs ont été créés, dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012, pour améliorer l’accompagnement des personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée en EHPAD :

Le pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) :

Le PASA permet d’accueillir, dans la journée, douze à quatorze résidents de l’EHPAD, ayant des troubles du comportement modérés et de leur proposer des activités sociales et thérapeutiques (ergothérapie, cuisine, activités physiques, stimulation mémoire, jardinage, musicothérapie, art-thérapie…). Le PASA s’appuie sur un personnel qualifié (comprenant psychomotricien ou ergothérapeute, assistants de soins en gérontologie), formé, soutenu et ayant exprimé une volonté d’exercer auprès de ces malades (professionnels volontaires). Un psychologue intervenant auprès des résidents, des familles et de l’équipe est également présent.


L’Unité d’hébergement renforcée (UHR) :

L’UHR est un lieu de vie et de soins au sein de l’EHPAD pour douze à quatorze personnes présentant des troubles du comportement sévères. L’UHR fonctionne nuit et jour et propose en un même lieu l’hébergement, les soins, les activités sociales et thérapeutiques. L’objectif de la prise en charge est d’arriver à une diminution, voire à une disparition des troubles du comportement pour améliorer la qualité de vie des personnes accueillies et permettre ainsi leur retour à leur domicile ou dans la structure d’origine. L’équipe comprend un médecin psychiatre ou gériatre, un infirmier et un personnel soignant la nuit, un psychomotricien ou ergothérapeute, un assistant de soins en gérontologie, un psychologue, des aides-soignants et des aides médico-psychologiques. Les UHR peuvent également être créées au sein des Unités de Soins de Longue Durée (USLD).

France Alzheimer

Nos conseils

Le choix d’un établissement ne doit pas se faire à la légère. Il faut se renseigner sur plusieurs points pour bien choisir comme l’organisation de la vie quotidienne et des soins. Il est nécessaire de s’assurer que le personnel est formé pour accompagner des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et s’il est en mesure d’accompagner la personne jusqu’à la fin de vie.

 

En cliquant sur le lien ci-dessous “Trouver un EHPAD”, vous pourrez localiser un EHPAD dans votre département comportant notamment une unité Alzheimer en affinant votre recherche dans le menu de gauche.

 

Avant d’envisager une entrée en établissement, il est toujours utile de réfléchir à l’avance au financement de cet établissement. Les retraites des personnes suffisent en général rarement à financer le coût élevé des établissements. Il est important de prévoir des financements complémentaires : mettre en location ou vendre un bien appartenant à la personne, solliciter les autres membres de la famille…A ce titre, n’hésitez pas à organiser un conseil de famille, éventuellement avec une personne extérieure pour éviter que la décision ne repose que sur une seule personne. N’hésitez pas à évaluer le montant de votre reste à charge et comparer les prix des EHPAD en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Il faut informer la personne de son entrée en établissement et l’y préparer. Elle doit en principe avoir donné son consentement à cette décision mais cette acceptation est parfois difficile à obtenir. C’est donc un consentement recherché qui s’impose, c’est à dire que les informations essentielles auront été données à la personne par le médecin et par ses proches.

 

En tant qu’aidant, si vous souhaitez vous exprimer ou faire des propositions afin d’améliorer le quotidien des résidents, vous pouvez faire parti du conseil de la vie sociale de l’EHPAD qui est constitué de représentants des résidents, des familles, des salariés et de l’organisme gestionnaire.