Spécificités pour les personnes sans activité ou à la retraite

Compléments à l'allocation adulte handicapée

Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne
Pour accéder à vos favoris rendez-vous sur le guide en ligne

Complément de ressources :

Le complément de ressources est une allocation forfaitaire qui s’ajoute à l’Alloca­tion aux Adultes Handicapés (AAH) pour constituer une garantie de ressources dans le but de compenser l’absence du­rable de revenus d’activité des personnes handicapées dans l’incapacité de travail­ler. Il ne se cumule pas avec la Majoration pour la Vie Autonome (MVA), ci-dessous.

Ce complément permet aux personnes handicapées, vivant dans un logement indépendant et dont la capacité de travail est réduite, de bénéficier d’une garantie de ressources.

 

Les personnes pouvant en bénéficier sont celles :

  • Présentant un taux d’incapacité d’au moins 80 % ;
  • Bénéficiant de l’AAH à taux plein ou en complément d’un avantage vieillesse ou invalidité ou d’une rente d’accident de travail ;
  • Ayant une capacité de travail, appréciée par la commission des droits et de l’autonomie des personnes  handicapées (CDAPH), inférieure à 5 % du fait du handicap ;
  • N’ayant pas perçu de revenu à caractère professionnel depuis un an à la date du dépôt de la demande de complément ;
  • Disposant d’un logement indépendant.

 

Majoration pour la vie autonome :

La majoration pour la vie autonome est versée automatiquement aux personnes qui remplissent les conditions suivantes :

  • Percevoir l’AAH à taux normal ou en complément d’un avantage vieillesse ou d’invalidité ou d’une rente accident du travail, avoir un taux d’incapacité au moins égal à 80 % ;
  • Disposer d’un logement indépendant ;
  • Bénéficier d’une aide au logement (aide personnelle au logement, ou allocation de logement sociale ou familiale), comme titulaire du droit, ou comme conjoint, concubin ou partenaire lié par un Pacs au titulaire du droit ;
  • Ne pas percevoir de revenu d’activité à caractère professionnel propre.
France Alzheimer

Nos conseils